Cordillère Blanche

Cordillère Blanche

La cordillère Blanche (en espagnol : Cordillera Blanca) est un massif montagneux qui se situe dans la région d'Ancash, au Pérou. Elle fait partie de la cordillère des Andes. La cordillère Blanche s'étend sur 180 kilomètres de longueur du nord au sud et sur environ 25 kilomètres de large. Chaîne de montagne tropicale la plus importante au monde, elle comprend 17 sommets d'une altitude supérieure à 6 000 mètres, plus de 500 lacs et 722 glaciers individuels. Le Huascarán (6 757 m), point culminant du pays et de la zone intertropicale, est situé dans la cordillère Blanche.

Elle est située dans le Nord-Ouest du Pérou et est parallèle à la vallée du río Santa (également appelé Callejón de Huaylas). Le parc national de Huascarán, créé en 1975 pour protéger l'écosystème de ce massif montagneux, est reconnu par l'UNESCO en tant que réserve de biosphère en 1977 et inscrit au Patrimoine mondial en 1985.

La fonte de la neige dans les montagnes fournit de l'eau tout au long de l'année à une grande partie du Nord du Pérou, tandis que 5 % de l'électricité du pays provient d'une centrale hydroélectrique située dans la vallée du río Santa qui est alimentée par les glaciers de la cordillère. La superficie de glace permanente a été réduite d'environ un tiers entre 1970 et 2006.

Dans ce massif se trouvent 260 lacs, situés à plus de 4 000 mètres d'altitude. Ils ont la particularité d'être colorés selon leur fond. Son qualificatif de « blanche » vient de la neige et de la couleur de la roche qui la compose, comportant du quartz et du feldspath.

Elle est traversée par le tunnel Punta Olímpica.

Ajouter un commentaire

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.